La vérité sur le conditionnement en Design humain

Le conditionnement… Un mot qui revient encore et encore quand on aborde le Design humain !

Souvent, ce mot est attaché aux centres non-définis qui seraient la source majeure de notre conditionnement. C’est vrai, mais pas que !

Sais-tu que nos centre définis aussi peuvent être grandement affectés par le conditionnement ? Et qu’en réalité, c’est le cas de tous les aspects de notre design ?

Le conditionnement, un truc dont on a l’impression qu’il faut se libérer coûte que coûte… Et si je te disais qu’on ne s’en défait jamais complètement, et que c’est OK ?

Viens, on va explorer tout ça dans cet article :

  • ce qu’est le conditionnement
  • où le conditionnement se manifeste dans notre schéma de Design humain
  • comment se libérer de notre conditionnement (le faut-il vraiment !?)

 

Qu’est-ce que le conditionnement selon le Design humain ?

Regarde ton schéma de Design humain : c’est toi lorsque tu es vraiment seul, physiquement, hors de portée de l’influence énergétique d’autres êtres, humains ou autres. (Si tu n’as pas encore téléchargé ton schéma, tu peux le faire par exemple sur ce site.)

Sauf que cette situation correspond à un petit pourcentage de ton temps de vie, à moins que tu ne sois vraiment un ermite ! Depuis la naissance, nous sommes tous entourés d’un certain nombre de personnes : nos parents bien sûr, nos frères et soeurs éventuellement, nos proches, nos amis, nos collègues, etc. Lorsque nous sommes dans l’aura les uns des autres, nous nous influençons par nos énergies respectives (pour mieux comprendre cet aspect, tu peux aller lire cet article sur l’aura dans le Design humain).

Selon le Design humain, notre corps suit un cycle de sept ans, le temps que nos cellules se régénèrent complètement. C’est pour cela que le Design humain dit qu’il faut au moins sept ans pour se déconditionner, mais c’est aussi valable pour notre conditionnement premier : entre 0 et 7 ans, notre être est comme façonné par les personnes que nous fréquentons. Les aspects non-définis de notre schéma (nous y reviendrons plus bas) absorbent les énergies qui nous entourent et notre être en est profondément affecté.

Voilà ce qu’est le conditionnement : des couches d’influences énergétiques, familiales, sociales, culturelles, psychologiques, qui poussent notre être à se penser différent de ce qu’il est en réalité…

Le résultat ? Nous faisons les choses avec une motivation erronée pour coller à ce que nous pensons être ou devoir faire et nous modifions nos schémas comportementaux en conséquence.

 

Se libérer du conditionnement selon le Design humain

 

Les mécanismes du conditionnement

Si tu t’intéresse aux détails du Design humain, voilà quelques explications plus complètes sur les mécanismes du conditionnement (sinon, passe directement au paragraphe suivant 😉 )

Selon le Design humain, la fin du 18e siècle a vu une modification majeure de notre schéma personnel d’être humain : nous sommes passés d’une série de 7 centres énergétiques (comme les 7 chakras hindous) au système à 9 centres décrit actuellement. Cette modification a provoqué un changement radical du rôle de notre mental. A la base, notre mental était notre outil de décision et c’était sur lui que les êtres humains se basaient pour diriger leur vie. Ensuite ? Il a perdu ce rôle d’autorité intérieure et n’est maintenant qu’une autorité extérieure, c’est-à-dire une autorité dont l’avis est valable pour aider les autres mais pas pour notre propre vie.

Mais notre mental n’a pas complètement intégré ce changement et il essaie toujours de remplir son ancien rôle ! Nous avons donc tendance à diriger notre vie et à prendre nos décisions importantes en l’écoutant, alors que cette voix n’est plus valable dans l’époque actuelle…

Notre être est comme un véhicule avec un conducteur et un passager. Le problème vient du fait que le passager, notre mental, ne laisse pas le conducteur conduire et cherche constamment à prendre les rênes ! Notre mental n’est plus capable d’identifier le chemin correct pour notre véhicule à 9 centres. Le véritable conducteur actuel est relié à notre corps et est une boussole fiable que le Design humain appelle « autorité » (si tu veux découvrir ton autorité, je t’offre un livret gratuit sur le sujet lors de ton inscription à ma Communauté sereine).

Notre mental est attiré par ce qui est ouvert dans notre schéma de Design humain, et notamment nos centres non-définis. Il va être séduit par cette multiplicité d’expériences qu’il rencontre dans l’énergie des autres. Mais diriger notre propre vie et prendre nos décisions à partir de ces énergies qui ne sont pas les nôtres, et qui de plus sont changeantes et non-fiables, nous éloigne de ce qui est vraiment « nous » et voilà le conditionnement qui s’installe. Notre mental devient confus car il ne sait plus distinguer ce qui est « moi » et ce qui vient des autres.

Heureusement, notre mental n’est pas à jeter à la poubelle car il a plein d’autres utilités ! Il est un outil très performant pour penser, analyser, réfléchir au sens de la vie, aider les autres, mais pas pour prendre des décisions importantes qui concernent notre propre vie : c’est un des messages de base du Design humain.

 

 

Est-ce inévitable ?

Si tu as lu le paragraphe ci-dessus, tu l’auras compris : oui, le conditionnement est inévitable ! En réalité, nous sommes énergétiquement influencés par les autres humains qui nous entourent, mais nous sommes aussi « colorés » par les transits planétaires, et par l’énergie de toutes les formes de vie (plantes, animaux, etc). Impossible donc d’échapper complètement au conditionnement selon le Design humain, c’est important de le comprendre.

Est-ce un problème ? Oui et non.

OUI si nous nous laissons diriger par ce conditionnement et que nous vivons à côté de ce que nous sommes vraiment. NON si nous en prenons conscience. Grâce à notre stratégie et à notre autorité, nous pouvons libérer nos schémas de pensées de ce conditionnement et l’empêcher de diriger nos décisions.

 

Comment défaire notre conditionnement

 

Où et comment le conditionnement se manifeste-t-il ?

Certains aspects de notre schéma en Design humain sont plus sensibles au conditionnement que d’autres, mais en réalité c’est tout notre schéma qui peut en être affecté !

Dans le Design humain, rien n’est « bien » ou « mal », c’est la manière dont nous vivons les choses qui en fait quelque chose de constructif ou de problématique dans notre vie. Chaque aspect de notre schéma à un côté « lumière » et un côté « ombre », que ce soit notre type, nos canaux ou portes, et bien entendu nos centres. Lorsque nous nous laissons embarquer dans cette ombre, nous développons ce que le Design humain appelle le « non-soi », une manière désalignée de vivre notre design.

 

Qu’est-ce qui nous conditionne ?

Selon Karen Curry Parker et son approche du Human Design, il y a plusieurs types de conditionnement :

  • Le conditionnement des centres ouverts/non-définis : c’est le conditionnement principal dont parle le Design humain traditionnel. N’hésite pas à aller lire cet article sur les 9 centres énergétiques du Design humain pour compléter ce point ! En résumé, les zones blanches de notre schéma sont des zones de réceptivité à l’énergie et à l’information qui nous arrive de l’extérieur. Nous réceptionnons cette énergie et l’amplifions ! Nous faisons donc l’expérience de ces zones de manière changeante et de plein de manières différentes selon le contexte. Le problème est le suivant : puisque nous faisons l’expérience de cette énergie de manière intense et amplifiée, nous avons tendance à croire qu’elle vient de nous, oubliant que c’est celle des autres… Nous adaptons nos comportements à cette énergie « étrangère », pensant que nous devons agir en conséquence, alors que cela nous éloigne de ce que nous sommes. Notre motivation est également colorée par ce conditionnement. Et nous tombons dans ce que le Design humain appelle le « non-soi ».

 

  • Le conditionnement des centres définis : ces centres (colorés dans notre schéma) fonctionnent en mode « émetteur », nous y produisons notre propre énergie de manière intrinsèque, constante et stable, et c’est une énergie que nous projetons vers l’extérieur. Le problème du conditionnement de ces centres définis peut s’élever si cette énergie n’a pas été accueillie, acceptée et aimée par les autres. Si nous avons été jugé, réprimandé ou repoussé à cause de cette énergie-là, nous avons pu intégrer l’idée qu’elle n’est pas bonne, qu’il n’est pas bienvenu que nous la manifestions. Nous avons donc appris à la cacher, alors même que c’est une partie importante et vitale de notre être… Donc, même dans les centres définis, le conditionnement peut nous pousser à ne pas agir en tant que nous-même sous la pression extérieure.

 

  • L’imprégnation : elle nous vient de notre famille. Nos parents ont un schéma de Design humain avec une certaine configuration des 9 centres, un type particulier, et vont manifester divers schémas comportementaux basés sur leur propre Design. L’enfant est biologiquement fait pour imiter ses parents, et nous allons donc être influencé par leur Design dès notre naissance. Que ce soit les comportements, les croyances, les valeurs, etc : nous sommes le « produit » de notre entourage proche (et de plein d’autres facteurs évidemment). Cette influence va également nous affecter dans la manière dont nous allons réagir au monde.

 

  • Les schémas énergétiques générationnels : d’après le Design humain, une partie de notre schéma personnel est hérité de nos grands-parents. Il y a donc des liens intergénérationnels entre les membres d’une même famille et leur Design humain. Travailler sur notre propre Design et la libération de notre conditionnement est donc également très bénéfique pour ceux qui viendront après nous ! Conditionnement génétique

 

  • Notre génétique : évidemment, une partie de ce que nous sommes est définie par nos gènes, ce qui va en partie conditionner notre comportement et nos réactions. La génétique fait d’ailleurs partie des divers systèmes dont le Design humain est la synthèse (tu peux lire cet article pour découvrir ces systèmes à la base du Design humain)

 

Regardons maintenant comment ce conditionnement se manifeste dans les 9 centres énergétiques du Design humain, qu’ils soient non-définis, ouvert ou définis.

Pour rappel un centre défini possède au moins une porte activée et est coloré dans ton schéma. Un centre non-défini possède au moins une porte dormante (souvent grisée pour la mettre en évidence) et est blanc dans ton schéma. Et un centre ouvert est aussi blanc mais ne possède aucune porte dormante. (Vas lire mon article sur les centres mentionné ci-dessus pour plus de détails.)

 

 

 

Le conditionnement des centres non-définis conditionnement des centres non-définis

C’est dans les centres non-définis et ouverts que le conditionnement est le plus important. Logique puisque ce sont les endroits de notre schéma personnel où nous absorbons et amplifions l’énergie des autres…

Voilà très essentiellement la manière dont le conditionnement se manifeste dans chacun des 9 centres énergétiques lorsqu’ils sont non-définis, listés dans l’ordre du centre ayant la plus grande influence vers celui qui en a le moins. A noter que les portes dormantes de chaque centre vont « colorer » la manière dont ce conditionnement va se manifester.

  • Le coeur conditionné nous pousse à essayer de prouver notre valeur, aux autres et à nous-même.
  • Le plexus solaire conditionné essaie à tout prix d’éviter la confrontation et la vérité par peur des émotions des autres.
  • Le centre G conditionné essaie constamment de trouver sa direction de vie et l’amour (alors qu’il est fait pour vivre cela de manière fluide et variable).
  • La rate conditionnée s’attache à ce qui n’est pas sain pour elle (des personnes, une activité, un travail, une habitude, etc.) mais qui lui donne un sentiment de sécurité.
  • L’esprit conditionné prétend qu’il est certain mentalement, intellectuellement, alors qu’il est fait pour garder un processus de pensée changeant.
  • La tête conditionnée est constamment occupée à essayer de répondre à des questions sans importance et inutiles, qui souvent viennent des autres.
  • La racine conditionnée se précipite dans l’action pour se débarrasser de la pression et du stress.
  • Le sacral conditionné ne sait jamais quand ça suffit et quand il doit arrêter de « faire ».
  • La gorge conditionnée a toujours besoin d’attirer l’attention (en parlant beaucoup, fort, en gesticulant, ou par le comportement corporel).

 

Le conditionnement des centres ouverts Les centres complètement ouverts sont très sensibles au conditionnement

Regardons maintenant comment ce conditionnement se manifeste dans les 9 centres lorsqu’ils sont complètement ouverts. C’est différent des centres non-définis car, sans porte dormante, un centre ouvert n’a aucune référence par rapport à la manière dont il doit vivre ou interpréter l’énergie qui entre.

Un centre ouvert est comme une conscience pure et sans préjugé. Si on arrive à le vivre comme cela, c’est en fait un immense potentiel de sagesse. Mais bien souvent, notre conditionnement nous rend insécures et nous tombons dans ce que Ra, le fondateur du Human Design, appelait le « not knowing », le fait de « ne pas savoir » :

  • Centre du coeur : ne pas savoir ce que c’est que d’avoir de la valeur
  • Centre du plexus solaire : ne pas savoir quoi ressentir
  • Centre G : ne pas savoir quoi/qui être
  • Centre de la rate : ne pas savoir de quoi avoir peur
  • Centre de la tête : ne pas savoir ce qui est intéressant
  • Centre de l’esprit : ne pas savoir quoi penser
  • Centre de la racine : ne pas savoir quand se dépêcher
  • Centre sacral : ne pas savoir à quoi utiliser l’énergie
  • Centre de la gorge : ne pas savoir quoi dire

 

Le conditionnement des centres définis Conditionnement des centres définis

On parle moins souvent du conditionnement des centres définis, et pourtant il peut avoir un impact très important. Lorsque leur énergie ne peut pas s’exprimer pleinement et librement, nous pouvons tomber dans le « non-soi » de ces centres !

Voilà comment cela se manifeste pour chacun des 9 centres définis :

  • Dans le non-soi du coeur défini : on va avoir tendance à imposer notre motivation et notre volonté aux autres, en pensant qu’ils devraient en avoir autant que nous. On leur met la pression pour qu’ils prouvent leur valeur.
  • Dans le non-soi du plexus solaire défini : on va prendre des décisions impulsives sans respecter notre vague émotionnelle. On peut mettre une certaine pression émotionnelle sur les autres et potentiellement créer du chaos émotionnel chez eux.
  • Dans le non-soi du centre G défini : on va chercher à initier pour nous-même une nouvelle direction ou une nouvelle vision en suivant notre mental (et donc sans écouter notre autorité). On essayera aussi de diriger les autres et de les mener dans une direction qui est la nôtre et pas la leur.
  • Dans le non-soi de la rate définie : on va ignorer notre instinct dans l’instant présent et ne pas écouter la voix de notre rate, laissant le mental et/ou les émotions prendre le dessus.
  • Dans le non-soi de l’esprit défini : on est victime de pensées obsessionnelles, créant de l’anxiété mentale car on veut tout comprendre. On aura tendance à utiliser notre esprit pour prendre les décisions en suivant les débats et les analyses qui occupent notre mental.
  • Dans le non-soi de la tête définie : on va retourner la pression mentale sur nous-même, générant de l’anxiété et du doute. On pourra essayer de diminuer cette pression mentale en passant à l’action sans respecter notre autorité.
  • Dans le non-soi de la racine définie : on peut être exigeant avec ceux qui n’arrivent pas à gérer le stress, et leur faire subir une pression inutile. On va pourra aussi retenir la pression en soi jusqu’à tout relâcher comme un barrage qui cède et passer à l’action sans suivre notre stratégie et notre autorité.
  • Dans le non-soi du sacral défini : on va initier comme un manifesteur au lieu de répondre à l’appel de la vie comme un générateur, ce qui aura pour conséquence de ne pas trouver la satisfaction dans nos activités, de rencontrer des obstacles, d’abandonner en cours de route et de s’épuiser.
  • Dans le non-soi de la gorge définie : on va trop parler et trop en faire, en abusant de notre aisance à prendre la parole, ce qui va gaspiller notre énergie et dégrader notre communication.

 

Les autres zones conditionnées de notre schéma en Design humain

A part les 9 centres que nous venons de détailler, tous les autres aspects de notre schéma de Design humain peuvent être affectés par le conditionnement et donc s’exprimer « à côté » de ce que nous sommes vraiment.

Il serait trop long pour cet article de tout expliquer (c’est bien sûr quelque chose d’important que nous pouvons explorer ensemble en fonction de ton propre schéma lors de mon accompagnement « Etre serein »), mais voilà quelques pistes :

  • Nous pouvons être fortement conditionnés par certaines portes qui ne sont pas activées dans notre schéma, notamment lorsque nous possédons la porte opposée avec laquelle un canal pourrait se former. C’est surtout le cas de certaines définitions qui cherchent activement à combler ce qui peut être ressenti comme un manque. Pour mieux comprendre cela, tu peux aller lire mon article sur les définitions dans le Design humain.

 

 

  • Environ 70% de la population est générateur ou générateur manifesteur, donc avec un centre sacral défini et une énergie stable et endurante. Les 30% restant (les manifesteurs, projecteurs et réflecteurs) sont donc largement conditionnés à fonctionner comme s’ils avaient le sacral défini, ce qui les poussent à dépasser leurs limites sans respecter leur énergie propre. Ces trois types ont donc un travail à faire sur l’écoute de leurs besoins et de leurs capacités, afin de respecter leur énergie et de ne pas tomber dans l’épuisement et le burnout…

 

  • Chaque ligne de profil peut manifester ses qualités de manière positive et constructive ou de manière délétère… Par exemple, une ligne de profil 1 aura besoin de se construire des fondations solides en terme de connaissance, d’information, ce qui est une grande richesse à partager avec les autres. Elle va donc apprendre, lire, approfondir, rechercher pour enrichir ses connaissances sur les sujets qui l’intéressent. Le piège est de ne jamais se sentir prêt à passer à l’action car « je n’en sais pas assez », de ne pas avoir confiance en ses capacités et de se retrouver paralysé par un besoin de perfection ! Que nos lignes de profil s’expriment de manière positive ou négative dépend aussi de nos divers conditionnements.

 

 

Comment se libérer du conditionnement et retrouver notre liberté ?

Comme nous l’avons vu au début de cet article, nous avons internalisé depuis notre naissance des croyances qui nous viennent de l’extérieur et nous les laissons nous dicter la manière dont nous réagissons à différentes choses. En fait, nous avons le choix de notre réponse face à telle ou telle stimulation extérieure (tant qu’il ne s’agit pas d’une question de vie ou de mort bien sûr…). Mais notre conditionnement nous pousse à partir dans une direction X, alors que notre nature véritable serait de réagir en prenant la direction Y. Grâce au travail de déconditionnement, nous pouvons choisir la manière dont nous souhaitons réagir, celle qui est alignée avec notre vraie nature et qui est généralement basée sur nos propres valeurs et notre expression de l’amour véritable.

Cependant, ce travail de déconditionnement est un processus qui dure toute la vie ! Nous rencontrons constamment de nouvelles personnes, de nouvelles énergies, et nous faisons donc face à de nouvelles influences encore et encore. Du coup, nous devons encore et encore réaffirmer ce que nous sommes face à ces influences et renforcer notre capacité à rester en contact avec notre être véritable sans nous laisser distraire de notre vérité. Cela nous permet de choisir à chaque instant la manière dont nous réagissons au monde. N’est-ce pas merveilleux d’avoir la possibilité de choisir de manière consciente et délibérée au lieu de nous laisser diriger par l’extérieur ?

 

Le Design humain nous libère

 

Se débarrasser complètement du conditionnement ?

Allons-nous un jour nous débarrasser complètement de notre conditionnement ? Tu l’auras compris : non. Par contre, nous pouvons développer le choix de répondre aux sollicitations extérieures de manière conditionnée ou non. Et ce choix est synonyme de liberté ! La liberté de suivre ou non ces injonctions extérieures, en décidant en toute conscience et connaissance. Pour moi, le travail de déconditionnement est comme gagner la possibilité d’allumer la lumière dans une pièce obscure : tu vois et tu peux agir et choisir en fonction de ce qui est, au lieu de te débattre dans la nuit en suivant les injonctions des autres.

En réalité, ce que le Design humain nous dit c’est que le conditionnement n’est pas un problème dont il faut à tout prix se débarrasser. C’est un phénomène dont il faut prendre conscience pour pouvoir en déjouer les mécanismes, histoire de ne plus en être victime ! Si on peut limiter notre conditionnement, tant mieux ! Mais l’éradiquer ne doit pas être notre but.

Les petites voix de notre mental qui essaient de nous pousser du mauvais côté, de nous faire prendre la mauvaise décision, seront probablement toujours présentes, mais nous pouvons les regarder avec humour, un peu d’auto-dérision, et choisir de ne pas les suivre.

 

La particularité des centres complètement ouverts déconditionnés

Nous l’avons vu, les centres complètement ouverts, et donc sans porte dormante, sont les plus sensibles au conditionnement. Et c’est aussi la source d’une grande sagesse si on les libère de leur conditionnement. Je t’explique…

Puisqu’un centre ouvert n’a aucune idée préconçue ou aucun cadre fixe pour traduire l’énergie qu’il reçoit, il peut faire l’expérience brute de l’énergie de ce centre telle qu’elle est vécue par toutes les personnes qu’il croise. Ce qui lui permet de comprendre intellectuellement la multiplicité des expériences de ce centre et de son énergie.

Par exemple, si tu possèdes le centre de l’esprit complètement ouvert, tu peux faire l’expérience de toutes les manières dont le mental des autres gère l’information et la traite. Intellectuellement, tu vas te dire « ah, c’est donc comme cela que cette énergie peut être vécue » à chaque fois que tu en rencontres une manifestation différente. Le résultat ? Tu peux devenir expert de ce centre car tu en connaîtras toutes les manifestations et les variations ! Contrairement aux personnes ayant ce centre défini qui le vivent de manière plutôt fixe, et aux personnes possédant une ou plusieurs portes dormantes dans ce centre non-défini qui vont toujours filtrer l’énergie entrante de manière similaire.

Cette capacité de faire l’expérience de la multiplicité de manière neutre et objective est une grande chance et une grande sagesse que tu peux ensuite transmettre aux autres pour les aider à se comprendre.

 

Pour aller plus loin dans la compréhension de ton Design humain (centres énergétiques, profil, définition, croix d’incarnation, etc.)

Dans cet article, je t’ai présenté le conditionnement de manière générale tel qu’il est présenté dans le Design humain, et en particulier la manière dont il se manifeste dans les 9 centres énergétiques.

Je suis curieuse : as-tu pu identifier certains schémas de conditionnement que tu pourrais vivre de manière répétée ? Est-ce que le fait d’en prendre conscience pourrait t’aider à t’en distancer, le premier pas pour les libérer ?

Si tu désires creuser ton Design humain et travailler davantage avec le conditionnement pour t’en défaire, la première étape est de faire connaissance avec ton autorité, le deuxième outil essentiel proposé par le Design humain après la stratégie. Cette autorité est ta base pour prendre des décisions alignées avec ton être et ton énergie, et te permet de court-circuiter certaines manifestations du conditionnement qui te pousserait à décider avec ton mental ! Si tu veux en savoir plus sur ce sujet, je t’invite à télécharger un pdf gratuit, mon Guide des autorités en Design humain, en t’inscrivant à ma Communauté sereine 🙂

Et si tu as envie de passer à l’action pour explorer les autres domaines de ton Design et faire son analyse, tu peux découvrir mon accompagnement « Etre serein » dont tu trouveras la description ici : « Etre serein », ou lire les articles disponibles sur cette page pour faire tes premiers pas dans le monde des centres énergétiques, des canaux, des portes et autres aspects de ton schéma personnel !

 

Une remarque ? Une question ? Ecris-moi dans les commentaires ci-dessous et je me ferai un plaisir de te répondre 🙂

Rejoins la Communauté Sereine !

Je t’envoie de temps à autre des petits messages qui parlent de Human Design, de la sérénité au quotidien et de la vie tout simplement 🙂

Pour te remercier de ton inscription, je t’offre un livret qui te décrypte un des concepts clés ultra important du Human Design, ton Autorité, et qui t’aidera à prendre de bonnes décisions !

Sur le même thème…

2 Commentaires

  1. carole

    Article intéressant sur un bel outil de connaissance de soi. Merci

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.