Comprendre le type Projecteur en Design humain

Si tu as téléchargé ton schéma personnel en Design humain et que tu as découvert que ton type est Projecteur (ou Projector dans le Human design en anglais), ou si l’un de tes proches est Projecteur et que tu aimerais mieux le comprendre, cet article est fait pour toi 🙂

Nous allons explorer :

  • les caractéristiques d’un schéma de projecteur
  • comment fonctionne l’aura de ce type et quelle est son énergie
  • comment mieux naviguer dans la vie en respectant la stratégie du projecteur
  • pourquoi l’amertume et le succès font partie intégrante de la vie du projecteur
  • les défis particuliers de ce type
  • et finalement nous découvrirons la charte d’un projecteur que tu connais très probablement !

(Si tu ne connais pas encore ton schéma personnel en Design humain, tu peux par exemple le télécharger sur le site de Design humain France)

Les projecteurs représentent un peu plus de 20 pourcent de la population, mais leur nombre tend à augmenter à notre époque. Une époque où leurs capacités de guides sont plus que nécessaires ! Nous allons voir qu’ils sont faits pour guider et conseiller la plupart des autres types.

Pour information, le Design humain décrit 5 types dans la population :

Chacun de ces types correspond à une manière bien particulière de fonctionner, avec une aura spécifique, une stratégie qui permet un cheminement dans la vie avec le moins de résistance possible, une essence et un non-soi.

Dans cet article, nous allons explorer en détail ce quatrième type : le Projecteur !

 

Comment reconnaît-on le schéma corporel d’un Projecteur

Pour que ton schéma de Design humain soit de type projecteur, il faut que tu possèdes deux caractéristiques :

  • le centre sacral non-défini (donc blanc) : les projecteurs ne possèdent pas l’énergie endurante de ce centre
  • aucun centre moteur défini relié au centre de la gorge (et parfois aucun centre moteur défini du tout)

 

Schéma de design humain d'un projecteur

 

En fait, il existe trois sortes de projecteurs en fonction des variations de leur schéma :

  • le projecteur mental qui n’a aucun centre énergétique défini en dessous du centre de la gorge, et qui du coup n’a pas d’autorité intérieure (voir plus bas)
  • le projecteur énergie qui a au moins un centre moteur défini mais pas relié à la gorge, et qui donc a plus d’énergie à disposition que les autres projecteurs
  • le projecteur classique qui a un ou plusieurs centres énergétiques définis sous la gorge, mais aucun n’est moteur.

Bon, ça peut paraître un peu complexe, mais voilà de quoi illustrer ces trois versions du projecteur !

trois types de projecteurs : mental, énergie et classique

 

L’Aura particulière des Projecteurs

En Design humain, l’aura est une notion clé et chaque type en possède une avec des caractéristiques différentes. Celle des projecteurs est comme… un projecteur ! Eh oui, ils correspondent bien à leur nom !

C’est une aura concentrée et absorbante, qui se focalise sur l’autre comme un faisceau lumineux. Son aura permet au projecteur de « lire » la personne qui est en face de lui en sondant son énergie et en l’absorbant. Il comprend l’identité, les potentiels, les forces et faiblesse de l’autre. Non seulement il peut faire cela avec les êtres vivants, mais également avec une idée, une philosophie, un système complexe : c’est pour cela que les projecteurs adorent se plonger profondément dans l’étude de ce qui les passionne. Ils ont un intellect qui fonctionne généralement très bien !

D’ailleurs, les projecteurs sont faits pour se focaliser sur une seule personne à la fois à cause de leur aura. Ils préfèreront donc les interactions en tête à tête ou une personne à la fois, les groupes sont plus difficiles à gérer pour eux.

C’est aussi cette aura qui permet aux projecteurs de guider les autres : le projecteur voit en l’autre ce que l’autre ne voit parfois pas en lui-même ! Par contre, comme je vais te l’expliquer plus bas, pour la personne en face, cette « intrusion » dans son énergie n’est pas forcément la bienvenue…

Il faut encore noter que le projecteur se voit influencé par cette énergie qu’il absorbe, parfois sans en avoir conscience. Et à trop se « baigner » dans l’aura d’autres personnes, il peut même perdre de vue ce qu’il est lorsqu’il est seul.

 

 

Représentation des auras des 4 types du Human Design

Représentation des auras des 4 types du Design humain (source : chaîne Youtube de Jovian Archive)

 

L’énergie des Projecteurs et le besoin de repos

Comme pour tous les types qui n’ont pas le centre énergétique du sacral défini, les projecteurs n’ont pas accès à une source d’énergie stable, continue et endurante. Ils doivent apprendre à se reposer et à voir lorsqu’ils en ont fait assez. Se pousser à faire encore et encore et toujours plus pour suivre le rythme des générateurs et des générateurs manifesteurs (qui ont le centre sacral défini et qui représentent tout de même 70 % de la population !) est un conditionnement majeur et important pour le projecteur dont il lui faut se défaire, sous peine d’épuisement et de burnout.

C’est particulièrement vrai pour les projecteurs mentaux et les projecteurs classiques : n’ayant aucun centre moteur défini dans leur schéma, ils absorbent l’énergie qui les entoure mais elle ne leur est disponible que temporairement. Une fois qu’ils se retrouvent seuls, loin de l’aura des autres, ils ne peuvent plus se nourrir de cette énergie.

Pour les projecteurs énergie, c’est un peu différent. Puisqu’ils ont au moins un centre moteur défini, ils possèdent une source d’énergie intrinsèque, mais qui n’est pas l’équivalent de la puissance du centre sacral ! Ils peuvent avoir un ou plusieurs de ces trois centres moteurs définis :

  • le centre du plexus solaire dont l’énergie est mue par les émotions mais qui fluctue en fonction des vagues émotionnelles que traverse la personne
  • le centre du cœur dont l’énergie est mue par la motivation et la détermination, mais, comme le cœur physique, c’est une énergie qui a besoin de phases de repos
  • le centre de la racine dont l’énergie est mue par la pression à évoluer et à passer à l’action, mais ce centre énergétique a deux modes « on » et « off » et l’énergie n’est pas disponible en mode « off ».

Dans tous les cas, si tu es Projecteur, tu as particulièrement besoin de prendre soin de ton énergie ! Tu t’es probablement rendu compte que, sans centre sacral défini, tu n’étais pas fait pour suivre le rythme effréné de la majeure partie des gens qui t’entourent (et qui sont majoritairement des générateurs ou générateurs manifesteurs, avec le sacral défini donc…). N’oublie donc pas de faire des pauses lorsque tu en ressens le besoin, de te reposer fréquemment et de passer suffisamment de temps seul pour te retrouver dans ta propre aura pour te régénérer.

Energie limitée et besoin de repos du projecteur

La stratégique du type Projecteur

Dans le Design humain, chaque type possède une stratégie propre. C’est une manière de se diriger dans la vie et dans les relations qui nous assure de rencontrer le moins de résistance et d’obstacles possible. Notre stratégie nous permet également d’investir notre énergie dans ce qui est bon et cohérent pour notre être énergétique. Tu comprends donc que la suivre est important pour respecter ton design.

Chez le projecteur, cette stratégie peut se résumer ainsi : être reconnu et attendre l’invitation !

Attention, si tu es Projecteur, cette stratégie n’est valable que lorsque tu vas entrer en interaction avec d’autres personnes. Tu n’as pas besoin de la suivre si ce que tu vas faire te concerne toi seul. Si tu dois prendre une décision qui n’implique que toi, c’est ton autorité intérieure que tu dois respecter (vois plus bas). Par contre, lorsqu’il s’agit d’entrer en relation avec une autre personne, de t’impliquer dans des activités ou projets où tu vas guider l’énergie d’autrui d’une manière ou d’une autre, ou impliquer ta propre énergie dans un collectif, ta stratégie est cruciale !

 

Que veut dire « être reconnu » ?

Souvent, on a tendance à limiter la stratégie du projecteur à sa deuxième partie, attendre l’invitation. Mais cette première partie est tout aussi importante !

Alors, que veux-dire « être reconnu » ? Pour inviter quelqu’un, il faut d’abord avoir envie de le faire. On invite rarement un étranger dont on ne sait rien… Si tu es projecteur, c’est la même chose : la personne en face de toi a besoin de te connaître, de savoir qui tu es, de voir tes qualités, pour avoir envie de faire ensuite appel à ces qualités.

Il est donc très important pour toi en tant que projecteur de te montrer. Evidemment, cela ne veut pas dire montrer tout de toi à tout le monde ! Il s’agit ici d’être toi, de faire ce que tu aimes et de donner la possibilité aux autres de le voir. Si tu te caches et que tu empêches les autres de comprendre qui tu es, tu ne leur laisses aucune chance d’entrer en contact avec tes qualités.

Je vais mettre un petit bémol à ce que je viens d’écrire : en fait, à cause de son aura, un projecteur va forcément être remarqué par les autres. Mais un projecteur qui brille, et montre au monde ce qu’il est, sera bien plus magnétique !

Attention, ce besoin d’être reconnu n’est pas un trip de l’ego du projecteur ! C’est un besoin existentiel, le fondement même de son fonctionnement. Mais ce n’est pas quelque chose que le projecteur peut forcer. Chercher à tout prix à ce que les autres le reconnaisse ne va que le plonger dans l’amertume (voir plus bas). D’où l’importance de se montrer et de laisser les autres le reconnaître.

Et au contraire, si quelqu’un feint de reconnaître un projecteur, par exemple en lui faisant des compliments peu sincères ou à côté de la plaque, le projecteur le sentira immédiatement. Soit il se dira que le compliment ne lui est pas destiné. Ou alors il se dira qu’il y a quelque chose de louche et que la personne cherche à le manipuler. On ne triche pas avec cette reconnaissance !

 

Attendre la reconnaissance et l'invitation, stratégie du projecteur

 

Que veut dire « attendre d’être invité » pour un Projecteur ?

Attendre d’être invité est donc la stratégie du Projecteur, mais on peut encore diviser cette expression en deux ! Regardons ce que veux dire le mot « invitation » et ce que signifie « attendre ».

 

Comment reconnaître une invitation en Design humain ?

Lorsqu’une personne a reconnu une ou plusieurs qualités d’un projecteur et qu’elle veut faire appel à ces qualités, elle va « inviter » le projecteur a entrer en interaction. Cette invitation peut être très formelle, du style « aimerais-tu sortir avec moi » (là c’est très clair !!) ou « j’aimerais bien construire tel projet avec toi ». Elle peut aussi être plus subtile et prendre simplement la forme d’une énergie que dégage l’autre et qui fait comprendre au projecteur qu’il est reconnu et désiré dans telle ou telle situation.

Dans tous les cas, cette invitation est telle que le projecteur comprend très bien qu’on désire qu’il s’implique et que son énergie est la bienvenue. Mais attention, si tu es projecteur, toute invitation n’est pas forcément bonne à accepter ! Lorsque tu reçois une telle invitation, vérifie toujours avec ton autorité intérieure pour voir si elle est juste et bonne pour toi.

 

Que signifie attendre pour un Projecteur ?

On touche là à un point très important et qui peut faire peur aux projecteurs lorsqu’ils découvrent leur Design humain… En entendant cette injonction à « attendre » l’invitation, certains projecteurs ressentirons un grand soulagement, en mode  » ah, je peux me détendre et attendre que les autres viennent à moi, plus besoin de forcer !! » Alors que d’autres se diront « quelle horreur, je déteste attendre, que vais-je faire en attendant ?! »

En réalité, tous les types ont été éduqués à fonctionner comme des manifesteurs et à passer tout de suite à l’action. La spontanéité, l’action rapide est valorisée dans notre société et l’indécision est mal vue… Mais seuls les manifesteurs n’ont pas besoin d’attendre quelque chose d’autre que leur propre inspiration. Tous les autres types doivent attendre plus ou moins longtemps et quelque chose de différent avant de passer à l’action. Et cela ne fait pas exception pour les projecteurs.

Dans le cas des projecteurs, nous venons de voir qu’ils doivent attendre que quelqu’un les reconnaisse et fasse appel à leurs qualités en les invitant. Voilà deux points importants à comprendre :

  • Attendre ne veut pas dire rester passif, assis dans un coin. En « attendant », le projecteur vit sa vie ! Il vaque à ses propres occupations, étudie ce qui le passionne, bref il cultive ce qui fait de lui un projecteur plein de qualités que les autres pourront désirer !
  • Le projecteur doit avoir confiance en la vie… Et confiance dans le fait que son aura travaille pour lui. Cette aura va de toute façon être remarquée par les autres types ! Mais peut-être que ce n’est pas la bonne personne ou pas le bon timing pour qu’on fasse appel à lui. Il peut donc faire confiance que, lorsque quelqu’un aura besoin de lui et que ce sera le bon moment, l’invitation viendra automatiquement.

Cette attente n’est donc pas du tout déprimante ! Si tu es projecteur, vis ta belle vie et cultive tes qualités et aies confiance dans le fait que les autres te voient ! Ils viendront à toi lorsque ce sera le bon moment.

 

Pourquoi la stratégie du Projecteur est importante à suivre

Respecter la stratégie en design humainLe Design humain présente la stratégie comme LA première chose à respecter, mais pourquoi est-ce si important pour les projecteurs ? Pour deux raisons :

Premièrement, l’énergie du projecteur et ses conseils ou guidances ne sont pas toujours les bienvenus. Une personne peut trouver l’énergie du projecteur intrusive et non-désirée. Un projecteur qui essaie de guider une personne qui n’a rien demandé va se prendre un mur ! Il pourra être ignoré, pas écouté, rejeté, il pourra être vu comme quelqu’un qui veut se mettre en avant, etc. Seules les personnes qui auront reconnu le projecteur et qui l’auront invité à partager ce qu’il a à dire seront prêtes et ouvertes à le recevoir. La stratégie permet donc au projecteur de s’engager avec les personnes correctes et au moment correct.

Deuxièmement, un projecteur qui s’engage dans un projet ou une relation sans avoir été véritablement reconnu et/ou invité va se retrouver dans une position délicate… En tant que projecteur, il est fait pour guider l’énergie des autres types et devient temporairement manifesteur ou générateur en fonction de l’énergie de la personne qui l’invite. S’il se lance dans une relation ou un projet incorrectement, il va essayer d’initier comme un manifesteur ou de générer comme un générateur, mais sans succès. Il risque l’épuisement et le désalignement total.

 

N’oublie pas de faire appel à ton autorité !

En plus de notre stratégie, le Design humain nous enseigne que chacun de nous possède également une autorité qui nous permet de prendre des décisions justes et alignées. Dans le cas des projecteurs, cette autorité permet d’accepter les bonnes invitations (nous avons vu que toutes les invitations ne sont pas forcément justes à accepter !). Et elle permet également au projecteur de prendre les décisions qui le concernent lui seul, lorsqu’il n’y a pas d’interaction et donc d’invitation venant d’autrui.

Les projecteurs peuvent avoir différents types d’autorité intérieure : splénique, émotionnelle, projetée du cœur et auto-projetée, à l’exception du projecteur mental qui, n’ayant pas de centre énergétique défini en dessous de la gorge, n’a pas d’autorité intérieure, tout comme les réflecteurs. Il possède une autorité extérieure appelée « caisse de résonance ». Si tu veux en savoir plus sur ce sujet, je t’invite à télécharger un pdf gratuit, mon Guide des autorités en Design humain, en t’inscrivant à ma Communauté sereine 🙂 Tu y trouveras le descriptif de toutes ces autorités possibles pour les projecteurs et tu pourras commencer à faire l’expérience de la tienne !

 

Entre succès et amertume : l’alignement du Projecteur

Dans le Design humain, chaque type possède une essence et un non-soi : pour le projecteur il s’agit du succès et de l’amertume.

Le non-soi est comme un signal qui aide le projecteur à identifier lorsque son énergie n’a pas été investie au bon endroit et avec les bonnes personnes. L’essence, elle, est ce que le projecteur va expérimenter lorsque son énergie est acceptée et reconnue.

 

Comprendre l’amertume du projecteur

Lorsque j’ai découvert ce mot « amertume », j’avais un ressenti vague de ce que cela pouvait être. Et puis, j’ai entendu mon prof de Design humain définir l’amertume comme un mélange de tristesse, de colère et de révolte… Ah oui, là ça prend tout son sens !

En gros, un projecteur qui ne suit pas sa stratégie va voir son énergie rejetée par les autres et il va se sentir incompris. Il ne pourra pas les guider, ou s’il le fait, cela ne sera pas bien reçu. Le résultat ? Cette amertume du projecteur justement. Il sera triste de ne pas pouvoir aider, en colère de se voir rejeté, révolté par ces autres qui ne comprennent pas tout ce qu’il peut leur apporter ! Bref, il sera amer de ne pas être reconnu pour ce qu’il est et ce qu’il fait.

En fait, un projecteur qui n’est pas reconnu et qui ne peut pas guider à l’impression d’être transparent… Il ressent un vide, sa vie n’a pas de sens car il pense qu’il ne sert à rien ! Comme son rôle dans le monde est de guider, n’avoir personne qui fait appel à lui est horrible.

C’est dans cet état que se développe cette amertume qui est le non-soi du projecteur selon le Design humain.

 

Faire l’expérience du succès !

Au contraire de l’amertume, si le projecteur suit sa stratégie et attend que les bonnes personnes l’invitent lorsque c’est le bon moment pour elles, il fera l’expérience de son essence, le succès. Trouver le succès pour un projecteur

Chacun a une définition différente du succès et cela ne fait pas exception pour les projecteurs. Dire que sa vie est un succès recouvre toutes sortes de choses différentes qui peuvent aller de nos relations à notre activité professionnelle. De notre richesse matérielle à notre développement spirituel, etc. Mais, de manière générale, un projecteur aura un sentiment de succès lorsque son énergie sera reconnue et valorisée, lorsque ses qualités seront utilisées par ceux à qui elles peuvent profiter, lorsque sa guidance sera entendue et qu’il pourra véritablement aider les autres. En gros, le degré du sentiment de succès d’un projecteur est relié à son degré de reconnaissance.

 

Les défis du type Projecteur

Ne pas savoir qui il est…

A cause de son aura tournée vers les autres, le projecteur est beaucoup plus intéressé par ce qui est extérieur à lui (les gens, les systèmes philosophiques ou autre qui lui permettent de comprendre le monde, etc.) et il oublie de se connaître et de se reconnaître lui-même ! En même temps, c’est en comprenant les autres qu’il arrive à se comprendre lui-même. C’est donc juste pour lui d’être ainsi tourné vers l’extérieur. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir besoin de temps seul pour retrouver sa propre aura et comprendre qui il est sans influence extérieure. Il est aussi très important pour le projecteur de s’auto-reconnaître pour ne pas être dans une dépendance complète de la reconnaissance des autres. L’amour de soi, l’auto-valorisation de ce qu’il est et un soin minutieux apporté à son état énergétique sont donc cruciaux pour son bien-être !

 

Le besoin de reconnaissance et le conditionnement

Tu l’as compris si tu as lu cet article jusqu’ici, le projecteur a un profond besoin de reconnaissance, mais ce n’est aucunement égoïste. Par contre, si cette reconnaissance est chroniquement manquante, le projecteur va la rechercher activement, ce qui le fait tomber dans le non-soi et l’amertume. En effet, la reconnaissance vient automatiquement lorsque le projecteur se trouve avec la bonne personne au bon moment, et cela ne peut pas être forcé !

Du coup, il est très important pour les parents d’un enfant projecteur de s’assurer de le reconnaître dans toutes ses qualités et de le lui exprimer. Pour l’enfant projecteur, la reconnaissance de ses parents est la preuve de leur amour ! Et un enfant en manque chronique de reconnaissance, se sentant mal aimé, pourra développer divers comportements selon ces centres non-définis, par exemple :

  • le fait de suivre n’importe quelle personne qui semble le reconnaître, même si cette personne n’est pas bonne pour lui ou a une mauvaise influence sur sa vie
  • chercher constamment la reconnaissance par ses comportements, ses paroles, ce qui va agacer les autres et sera totalement contre-productif
  • se recroqueviller sur lui-même en pensant qu’il ne vaut rien, qu’il est nul et que sa vie n’a pas de sens…

Le manque de reconnaissance est donc un conditionnement massif qui va pousser le projecteur dans le cercle vicieux de la recherche de ce qui ne devrait pas être recherché ! D’ailleurs, si un article plus complet sur l’éducation des petits projecteurs t’intéresse, dis-le moi en commentaire.

 

Patience et humilité dans l’attente

Un autre gros défi du projecteur consiste à accepter le fait de ne pas être tout le temps reconnu par tout le monde. Comme expliqué plus haut dans l’article, si quelqu’un ne vient pas le voir pour faire appel à ses talents, c’est simplement que ce n’est pas la bonne personne et/ou pas le bon moment. Cela demande patience et humilité d’attendre que tout soit aligné pour que l’invitation et la reconnaissance arrivent. Mais un projecteur qui accepte cela trouvera beaucoup de paix et de sérénité.

 

Pour résumer…

Le mot de la fin pour toi qui est projecteur ? Tout simplement : vis ta vie au jour le jour, fais ce que tu aimes, il n’y a rien d’autre à « faire » de spécial à part être toi ! Fais confiance à ton aura, elle attirera à toi les bonnes personnes au bon moment pour que tu puisses guider leur énergie, si tu respectes ta stratégie et ton autorité 🙂

 

Un exemple de Projecteur célèbre : Barak Obama

Voilà un fait intéressant : de plus en plus de grands politiciens de notre époque sont des projecteurs ! Et Barak Obama en est un très bon exemple.

En Design humain, Obama est un projecteur émotionnel 6/2 :

Schéma de Human Design de Barak Obama, projecteur

Source : geneticmatrix.com

 

Je ne vais pas entrer dans tous les détails de sa charte, mais regardons quelques points intéressants :

  • En tant que projecteur, Barak Obama est intrinsèquement fait pour guider ceux qui le lui demandent : un type tout à fait adapté à un président élu démocratiquement par son peuple.
  • Heureusement pour lui, parmi les trois types de projecteurs, Obama est un projecteur énergie car il possède deux centres moteurs définis, la racine et le plexus solaire. Cela lui permet d’avoir sa propre source d’énergie intrinsèque, ce qui me paraît vraiment nécessaire dans une position où on est « sur le pont » quasiment 24 heures sur 24. Il existe des politiciens pour lesquels ce n’est pas le cas, comme François Fillon qui est projecteur mental. Mais je pense que cela rend la tâche plus difficile de dépendre complètement de l’énergie de ceux qui nous entourent… Et Fillon a probablement pas mal fonctionné dans le non-soi pour arriver au poste de premier ministre, au dépend de son propre bien-être.
  • De plus, Obama possède dans son centre énergétique de la racine la porte 38 qui est la porte du combattant ! Une porte de persévérance, même face aux vents contraires. La porte du « guerrier » toujours prêt à se battre pour sa mission et ses valeurs avec courage et résilience. Bref, des qualités parfaites pour devenir président !
  • L’autorité de Barak Obama est émotionnelle, ce qui veut dire qu‘il ne doit pas (et a de la peine) à décider dans l’instant. D’une certaine manière, c’est plutôt une bonne chose pour un président. Cela le protège des décisions hâtives qui pourraient avoir des conséquences fâcheuses. D’un autre côté, s’il est pressé de tous côtés et qu’on le pousse à décider malgré lui, il risque de le faire en étant dirigé par ses émotions. Des émotions trop positives pourraient le pousser à dire oui alors que ce n’est pas le bon choix. Et des émotions négatives pourraient aussi le pousser dans une mauvaise direction.
  • En général, j’ai l’impression que son mandat s’est bien passé et qu’il a plutôt été apprécié. Mais imaginons que l’inverse se soit produit et que son besoin de reconnaissance n’ait pas du tout été rempli… Il aurait généré beaucoup d’amertume, ce qui aurait provoqué de vives émotions dans son plexus solaire défini. Plutôt dangereux chez une personne qui a tant de pouvoir sur la marche du monde !
  • Sa ligne de profil 6 est intéressante : lorsqu’il a été élu, Obama n’avait juste pas 50 ans. Il était donc proche d’entrer (ou juste entré) dans la troisième des phases de la vie d’une ligne 6 : celle où il peut faire profiter les autres de sa vaste expérience et devenir un « modèle ». Vu la manière dont il est encore apprécié aujourd’hui, j’ai l’impression qu’il joue son rôle de modèle à la perfection et les autres lui reconnaissent des qualités qu’ils ont envie d’émuler.
  • Par contre, sa ligne de profil 2 a dû souffrir durant ces années d’intense exposition aux autres. La ligne 2 de l’ermite porte bien son nom : elle a besoin de beaucoup de temps seule, retirée du monde, pour prendre soin d’elle et cultiver ses talents naturels… J’espère qu’Obama a pu trouver de petits espaces de solitude dans sa vie très affairée de président pour prendre soin de ce besoin.
  • Enfin, avec sept centres non-définis, Obama est quelqu’un de très perméable aux énergies extérieures. Cela peut être une difficulté, mais également une grande richesse pour une personne alignée avec son être profond. Grâce à cette ouverture, il est capable de sentir les autres et de les comprendre profondément, d’autant plus en tant que projecteur. C’est donc une personne très ouverte d’esprit et empathique, des qualités qui ont fait de lui un président chaleureux qui a su s’imposer par la sympathie plutôt que par la force.

Je vous le disais plus haut, selon le Design humain, notre époque est celle de l’avènement des projecteurs. Après avoir été beaucoup dirigé par les manifesteurs, notre monde change et de plus en plus de projecteurs arrivent au pouvoir. Leur mode de fonctionnement est plus démocratique qu’autoritaire, et leur capacité de guidance probablement plus que nécessaire pour faire face aux défis qui attendent l’humanité. Barak Obama est un bon exemple de ce nouveau style de dirigeants qui allie sensibilité et pouvoir !

 

Voilà, j’espère que tu en sais maintenant davantage sur les projecteurs, ce type du Design humain dont la mission est de guider l’énergie des autres types !

Si tu es projecteur, comment cet article a-t-il résonné pour toi ? T’es-tu reconnu dans ce type énergétique ?

Si tu es arrivé directement sur cet article et que tu as besoin de plus d’information sur le Design humain (ou Human Design) en général, je te conseille de découvrir cet article qui te présente les bases de cet outil de connaissance de soi.

Une remarque ? Une question ? Ecris-moi dans les commentaires ci-dessous et je me ferai un plaisir de te répondre 🙂

Rejoins la Communauté Sereine !

Je t’envoie de temps à autre des petits messages qui parlent de Human Design, de la sérénité au quotidien et de la vie tout simplement 🙂

Pour te remercier de ton inscription, je t’offre un livret qui te décrypte un des concepts clés ultra important du Human Design, ton Autorité, et qui t’aidera à prendre de bonnes décisions !

Sur le même thème…

10 Commentaires

  1. Valériane

    Super intéressant et passionnant. Je ne suis pas projecteur mais je m’intéresse au DH 🙂 c’est tjrs bon de connaître soi et les autres !

    Réponse
    • @HDAline

      Merci pour ton retour Valériane !

      Réponse
  2. Coralie

    Merci pour cet article très intéressant et très complet ! C’est une belle découverte et ça confirme mes observations.

    Réponse
    • @HDAline

      Avec plaisir Coralie ! Est-ce que tu es Projecteur ?

      Réponse
  3. Valérie, Madame Pas de Soucis

    Wow, quel article !!
    Très riche en informations… et en découvertes ! L’exemple d’une personne célèbre est super parlant et intéressant aussi.
    Petite question : peut-on être mi-générateur et mi-projecteur ? D’après ma carte, je suis générateur (et je me reconnais bien dans l’endurance et le sacral vibrant si porteur)… MAIS je me reconnais aussi dans le projecteur sur l’aspect capacité à guider / à éclairer?

    Réponse
    • @HDAline

      Merci Valérie ! Pour répondre à ta question, nous n’avons qu’un type principal. Par contre, ce type est composé de deux aspects, conscient (les parties noires de ton schéma) et inconscient (les parties rouges) et il est possible par exemple d’être générateur en inconscient et projecteur en conscient, ou le contraire. Cela ne remplace par le fait que tu soit générateur en type principal et que la stratégie du générateur est celle que tu dois suivre, mais une partie de toi pourrait s’identifier au projecteur si une des deux composantes était projecteur ! N’hésite pas à m’envoyer un petit message si tu veux que je regarde cette caractéristique de ton schéma car l’info n’est pas forcément disponible sur les chartes gratuites… Il y a encore d’autres points qui pourraient entrer en ligne de compte, mais ça ferait beaucoup d’infos à écrire ici 😉

      Réponse
  4. Jessica M

    Ma soeur est du type projecteur, elle a adoré ton article qui lui correspond parfaitement. Merci pour toutes ces infos !

    Réponse
  5. Helene

    Merci Aline , t’es articles sont bien faits, clairs et stimulants . Je suis projecteur et j’élève une petite « projecteur » l’article que tu proposes sur comment élever un enfant projecteur m’intéresse vraiment 😊. ( j’ai aussi une générateur et une générateur manifesteur) donc la version éducation des différents profils m’intéresse en général ☺️
    Merci pour tout ☀️

    Réponse
    • @HDAline

      Merci Helene, heureuse que mes articles te plaisent ! Ok pour les articles sur les enfants 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.