L’enfant de type manifesteur : comment l’aider à bien grandir

Si tu es tombé sur cet article, c’est que tu es probablement l’heureux parent d’un petit ou d’une petite manifesteur selon le système du Design humain…

C’est probablement aussi parce que ton souhait le plus profond est d’aider ton enfant manifesteur à grandir et à se construire de la meilleure manière possible, en respectant son unicité et ses caractéristiques personnelles.

Bravo pour cela 🙂 Si tous les parents faisaient cet effort d’information, les enfants manifesteurs grandiraient sûrement de manière bien plus sereine, je vais t’expliquer pourquoi dans cet article. Nous allons voir ensemble :

  • Comment aider ton enfant de type manifesteur à respecter son type et sa stratégie
  • Les caractéristiques de son type manifesteur selon le Design humain
  • Comment gérer au mieux son énergie
  • Comment trouver le délicat équilibre entre limites et liberté

 

Eduquer son enfant manifesteur en respectant son type et sa stratégie

Si tu ne l’as pas déjà lu, je t’invite à consulter cet autre article où je présente l’éducation des enfants selon le système du Design humain de manière générale et des différents facteurs qui influencent notre alignement. Ici, nous allons nous concentrer sur le type de ton enfant en particulier.

De manière générale, les enfants savent naturellement fonctionner selon leur Design humain. Ils naissent naturellement placés sur le chemin défini par leur croix d’incarnation (voilà un article pour en savoir plus sur les croix d’incarnation), et ils sont spontanément à l’écoute de leur être, de leur corps et des messages de leurs centres énergétiques. Malheureusement, le conditionnement extérieur a vite fait de les faire dévier de ce chemin, et ce conditionnement est d’abord apporté par les parents, puisque ce sont les personnes les plus proches de l’enfant.

Bien sûr, personne ne peut être un parent absolument parfait, chacun fait des erreurs, notamment parce que nous sommes tous soumis à notre propre conditionnement. Mais si tu peux aider ton enfant à dévier au minimum de son chemin naturel, c’est déjà un petit miracle ! Dans tous les cas, j’aimerais te dire cela : fais de ton mieux et ne culpabilise surtout pas de ne pas pouvoir être un parent parfait 🙂

 

 

Les caractéristiques de ton enfant de type Manifesteur

Tu l’auras compris si tu as lu mon article sur les Manifesteurs, c’est un type très “électron libre” ! Un enfant manifesteur aura besoin de se sentir souverain de sa vie, de se sentir libre et indépendant, et il aura de la peine à accepter les limites et contraintes qui pourraient venir le brider.

En fait, le fondateur du Design humain disait que l’aura d’un enfant de type manifesteur provoque naturellement une réponse de ses parents du type “oups, il va falloir le contrôler celui-là ou celle-là…” Ce n’est pas forcément conscient, ni de la méchanceté de la part du parent, ce n’est pas une volonté de nuire, c’est une réaction naturelle face au champ énergétique manifesteur. En effet, l’aura du manifesteur est dense et compacte, et elle impacte fortement celles et ceux qui viennent à son contact.

De manière très ironique, dans notre société, les enfants des autres types sont élevés comme des manifesteurs : on les encourage à prendre l’initiative, alors que ce n’est pas leur fonctionnement naturel. Par contre, les enfants manifesteurs, eux, sont bridés car leur énergie fait peur, même si c’est souvent inconscient de la part des personnes qui les entourent

L’enfant manifesteur peut être très sûr de lui, exprimer ses opinions, affirmer ce qu’il ressent et s’exprimer de manière très directe, parfois sans attendre son tour. Lorsqu’une idée lui vient et qu’il a envie d’initier à partir de cette idée, il peut devenir assez têtu ! L’autorité est quelque chose qu’il peut facilement remettre en question par son énergie si libre. Et il n’est pas rare de voir un enfant manifesteur tester jusqu’où il peut repousser les limites imposées par les adultes.

 

Un don naturel pour prendre l’initiative

Dis-toi que ton enfant manifesteur à un don naturel pour prendre l’initiative, et il sait naturellement le faire de manière juste et alignée pour son être, surtout lorsqu’il est encore petit et peu conditionné par l’extérieur. Il aime se lancer dans les choses de manière spontanée, libre et indépendante, sans dépendre de l’extérieur.

Evidemment, une telle liberté d’être et d’agir est souvent mal comprise par la société, et par les parents en premier lieu. Cela peut être effrayant de faire face à un petit être si indépendant. On peut vite se sentir débordé et avoir l’impression de ne rien contrôler… En réaction, le parent peut avoir tendance à poser plein de limites, à mettre des barrières à son enfant, à chercher à contenir cette liberté.

Bien sûr, et c’est un point crucial ici, on ne peut pas laisser un petit enfant faire ce qu’il veut comme il le veut tout le temps ! Il n’a pas l’expérience du monde et de la vie, et c’est tout de même le job des parents de mettre le cadre nécessaire pour que tout se passe bien. Par contre, ce cadre doit être adapté au type de l’enfant : un petit manifesteur doit pouvoir garder une certaine marge d’autonomie pour les choses qui le permettent.

 

Une énergie manifestée par cycles

Une autre caractéristique des manifesteurs à prendre en compte dans l’éducation de ton enfant est sa dynamique énergétique. Son énergie est variable et fonctionne par cycles : l’enfant ressent une vague d’énergie qui le pousse à initier et à agir, puis cette énergie retombe jusqu’à la prochaine vague. Dans ces moments de creux, l’enfant aura besoin de se reposer.

Note que le début du cycle et le moment où l’énergie est libérée peut être très intense et impressionnante pour toi en tant que parent ! C’est dans ces moments où il est précieux de comprendre cette dynamique pour ne pas réagir spontanément en essayant de contrôler cette énergie (sauf si ton enfant l’utilise à mauvais escient, bien sûr).

D’ailleurs, les petits manifesteurs sont souvent des enfants qui bougent beaucoup, surtout si la situation leur semble ennuyante, et les adultes leur diront souvent qu’ils sont trop agités, trop bruyants, trop sûrs d’eux.

Cette dynamique énergétique a des conséquences sur le comportement de l’enfant manifesteur : il va avoir la capacité d’initier et de se lancer dans quelque chose, mais il n’aura pas toujours l’énergie pour terminer ce qu’il a commencé.

Evidemment, ce n’est pas toujours compréhensible par l’extérieure, et notre société valorise plutôt les personnes qui vont au bout de leurs projets. Si le petit manifesteur est poussé par ce conditionnement extérieur, il va potentiellement apprendre qu’il doit travailler bien plus dur que ce dont il est capable pour fournir une énergie qu’il n’a pas forcément.

Il est donc très important d’apprendre à ton enfant à respecter son énergie et à identifier les moments où il en a plein et les moments où il n’en a plus… Il doit apprendre que c’est ok d’avoir besoin de se reposer, et que ce n’est pas qu’il est plus nul que les autres (je dirais même : plus nul que les 70% de petits générateurs et générateurs manifesteurs qui l’entourent et qui, eux, ont une énergie plus durable).

 

Aller au lit sans attendre

Petite parenthèse à propos du sommeil de ton enfant, un aspect de la vie couvert par le système du Design humain : comme tous les types non-sacraux, ton enfant manifesteur dormira au mieux s’il dort seul, dans l’énergie de sa propre aura. S’il peut avoir une chambre à lui, c’est l’idéal !

Comme il a engrangé beaucoup d’énergie qui n’est pas la sienne durant la journée, ton enfant manifesteur bénéficiera beaucoup d’aller se coucher AVANT d’être super fatigué. Cela lui permettra de décharger cette énergie extérieure en lisant une histoire par exemple, ou en écoutant de la musique, ou n’importe quelle activité relaxante qu’il pourra faire dans son lit. S’il attend trop avant d’aller se coucher, il pourra avoir de la peine à s’endormir ou faire des insomnies.

Il se peut aussi qu’il ait plus besoin de sommeil que les autres, donc aller se coucher tôt et beaucoup dormir ne sera pas anormal pour lui.

Energie limitée du manifesteur dans le design humain

 

Aider ton enfant à suivre sa stratégie de manifesteur

Alors, comment aider ton enfant à vivre sa vie de petit manifesteur indépendant sans pour autant lui laisser une liberté trop grande pour son âge ? En lui apprenant à respecter sa stratégie d’enfant de type manifesteur, une des clés importantes enseignée par le système du Design humain.

Je dis “stratégie d’enfant” car la stratégie de l’enfant manifesteur diffère quelque peu de celle de l’adulte. Je t’explique :

➡️ Chez l’adulte manifesteur :

Selon le Design humain, la stratégie des manifesteurs adultes est d’informer. Cela signifie qu’avant d’initier quelque chose, il leur faut informer les personnes impactées par leur décision ou leur action. Informer ne veut pas dire demander la permission à la personne mais simplement lui transmettre l’information pour qu’elle comprenne ce qu’il se passe dans la vie du manifesteur. Sans cela, son entourage pourrait lui mettre des bâtons dans les roues, consciemment ou inconsciemment, dans un mouvement de peur face à cette énergie, de tentative de contrôle ou simplement par ignorance, parce que la personne n’avait pas compris ce que le manifesteur initie. (Je te renvoie à mon article sur les manifesteurs pour plus de détail.) La stratégie du manifesteur est d'informer

➡️ Chez l’enfant manifesteur ?

C’est un peu différent. En effet, on ne peut pas laisser un enfant simplement faire ce qu’il veut ! Même si son être est censé savoir ce qui est bon pour lui, il n’empêche que sa connaissance du monde et de la vie ne lui permet pas de mesurer toutes les conséquences de ce qu’il aurait envie d’initier.

Pour que tout se passe bien, la stratégie de l’enfant manifesteur est donc de “demander la permission” avant d’initier. Ici, cette demande permet d’informer l’entourage tout en laissant la possibilité aux adultes de mettre les limites nécessaires.

Par contre, le point crucial ici est d’expliquer si la réponse est “non” ! Il faut que l’adulte explique clairement à son enfant pourquoi il ne peut pas suivre telle ou telle de ses idées. L’enfant est tout à fait capable de comprendre si la communication est claire, mais sans cela, il va se sentir bridé, enfermé, contraint, privé de sa liberté : tout ce que le manifestent déteste…

 

Le cercle vicieux de l’enfant de type manifesteur

Pour mieux comprendre le piège dans lequel l’enfant pourrait tomber s’il n’avait pas appris à suivre sa stratégie de demander la permission et ses parents, voilà un petit illustration :

  • L’enfant décide de faire quelque chose et le fait sans demander la permission.
  • Quand l’adulte s’en rend compte, il se fâche et se dit que ce petit doit être mieux contrôlé…
  • L’enfant se voit imposer davantage de limites et il développe de la colère, ce qui va le pousser à ne pas demander la permission la prochaine fois !
  • Plus l’adulte limite l’enfant, plus celui-ci ressent de la colère et plus il va ruer dans les brancards…

La colère est le signe que l’enfant tombe dans ce que le système du Design humain appelle le non-soi et qu’il ne fonctionne pas en harmonie avec son type. Au contraire, lorsque l’enfant respecte sa stratégie, qu’il comprend les limites qu’on lui impose tout en jouissant d’une grande liberté là où c’est possible, il développera l’essence de son type manifesteur, un sentiment de paix.

A noter que demander la permission pourra ne pas être du tout naturel pour ton enfant manifesteur, ce sera un apprentissage qu’il faudra accompagner avec bienveillance, communication et fermeté.

 

Quelques conseils pour accompagner ton petit manifesteur

Pour résumer tout ce que je viens de t’expliquer, voilà l’essentiel en quelques points pour bien éduquer ton enfant manifesteur :

  • Tout d’abord, explique à ton enfant avec des mots simples les caractéristiques de son type pour qu’il puisse s’y reconnaître et valider la manière dont il se sent. Un des bienfaits du Design humain c’est de pouvoir se dire “ah, ouf, c’est normal que je sois comme ça !”
  • Apprends à ton enfant à suivre sa stratégie : demander la permission ! Le point crucial est de le rassurer qu’il ne fera pas systématiquement face à un refus. Il doit comprendre que tu lui diras oui lorsque c’est possible, et qu’un refus lui sera clairement expliqué.
  • L’enfant est capable de comprendre le raisonnement de ses parents lorsqu’on le lui explique. Lorsque tu poses des limites, explique lui pourquoi, quelle est ta logique, pour l’aider à comprendre et à accepter.
  • Laisse-lui une complète autonomie là où c’est possible, sans compromis, pour qu’il puisse exprimer son énergie. Par exemple, tu peux décider de laisser toute sa liberté à ton enfant dans sa chambre : tu n’interviens pas et tu le laisses gérer cet espace comme il le souhaite.
  • Lâcher les rênes à ton enfant lorsque c’est ok de le faire l’aidera à renforcer sa confiance en lui : en tant que petit manifesteur, il a besoin d’apprendre à écouter son énergie créative pour se faire confiance.
  • Ton enfant manifesteur a besoin de temps seul pour explorer son énergie et sa créativité. Il se peut qu’il aime jouer seul, et c’est en tout important de l’autoriser à le faire s’il en ressent le besoin sans interférer dans son espace.
  • Ecoute attentivement ton enfant manifesteur et laisse-le exprimer ses opinions, il a besoin de se sentir entendu, et si tu ne peux pas accéder à sa demande, une explication claire lui permettra de ne pas développer de sentiment d’injustice.
  • Finalement, aide ton enfant à comprendre les fluctuations de son énergie. Accompagne-le en l’aidant à comprendre lorsqu’il a besoin de repos et en n’exigeant pas plus de lui que ce dont il est capable.

 

Le risque d’un enfant manifesteur trop contrôlé

Bien souvent, les conseils que je viens de formuler pour mieux accompagner un enfant manifesteur selon son Design humain ne sont pas appliqués, par ignorance de la part des parents. Les conséquences peuvent être difficiles. Un enfant manifesteur trop bridé et à qui on coupe toute souveraineté peut tomber dans deux extrêmes :

  • Soit il tombe dans la passivité, il perd confiance en lui car il intègre que sa dynamique interne n’est pas “juste”, qu’il ne doit pas suivre ses impulsions intérieures, et il peut totalement perdre le lien avec sa belle énergie de manifestation et d’initiation. Il perd l’habitude d’informer selon sa stratégie car il pense que cela ne sert de toute façon à rien.
  • Ou alors, il prend le contre-pied de toutes les limites qu’on lui impose. Il adopte une posture de rebelle, défie l’autorité et se bat contre toutes ces barrières qu’il rencontre, peu importe les conséquences ou les punitions qu’il pourrait avoir à subir. Il va également arrêter de suivre sa stratégie d’informer car il pense que cela provoque les limites.

Comme nous l’avons vu, un manifesteur qui n’est pas autorisé à fonctionner comme il le désire développe de la colère. Et plus un enfant est colérique, plus il se fait punir : c’est un cercle vicieux dans lequel les petits manifesteurs peuvent facilement tomber. Donc, si ton enfant manifeste cette émotion de manière anormalement fréquente, c’est peut-être que les limites qui l’entourent sont trop serrées ou mal expliquées, et qu’il se sent emprisonné.

Au contraire, un manifesteur qui se sent libre et respecté développe un sentiment de paix car il peut vaquer à ses occupations sans qu’on lui mette des bâtons dans les roues. Cette paire colère/paix est un bon indicateur de la santé du type de l’enfant selon le système du Design humain.

L'enfant manifesteur exprime de la colère ou de la paix

 

Un équilibre délicat entre liberté et limites

Tu l’auras compris, élever un petit manifesteur est un équilibre délicat entre liberté et limites, entre lui laisser le champ libre et intervenir pour assurer sa sécurité ! Le plus important est de communiquer et expliquer pour que l’enfant comprenne pourquoi il ne peut pas être totalement libre et faire ce qu’il veut. Cela lui évitera de développer des comportements en réaction à ces limites, et il apprendra à informer, ce qui lui sera très important pour tout le reste de sa vie. Il sentira aussi que ses parents sont là pour son bien, pour le protéger et non pour lui mettre des bâtons dans les roues de manière arbitraire.

Bien sûr, un enfant devient un adolescent, et au fur et à mesure que l’ado grandit, on peut étendre son champ d’indépendance dans les limites du raisonnable. Ce sera d’autant plus important pour un manifesteur qui a besoin de se construire en tant qu’adulte souverain de sa vie.

Que faire maintenant si d’autres adultes ou figures d’autorité qui interviennent dans la vie de ton enfant ne savent pas trouver cet équilibre face à lui ? On peut imaginer que ce soit le cas avec un enseignant, d’autres membres de la famille, etc. qui ne connaîtraient pas le système du Design humain. Dans ce genre de situation, on peut expliquer à l’enfant que la vie est ainsi : tout le monde ne va pas toujours aller dans son sens et il fera parfois face à des refus non motivés, il doit l’accepter. Mais il est important de lui expliquer que cela ne doit pas le freiner et éteindre sa belle énergie. Il doit simplement être patient et accepter ces limites temporaires.

Tu peux aussi lui enseigner diverses techniques pour gérer la colère lorsque cette émotion est provoquée par l’extérieure, par exemple se retirer pour prendre un moment seul, pratiquer des techniques de respiration, extérioriser cette énergie émotionnelle dans des activités physiques, etc.

 

Le mot de la fin pour toi en tant que parent

Si tu es toi-même manifesteur selon ton schéma personnel en Design humain, probablement que cet article aura résonné de manière très personnelle. Peut-être qu’il t’aura aidé à comprendre ta propre enfance et la manière dont tes propres parents ont réussi ou non à t’aider à bien te construire en tant que manifesteur. Dans ce cas, tu es dans une belle position pour accompagner ton enfant manifesteur car tu sais personnellement ce que ce type signifie de l’intérieur !

Si, par contre, tu n’es pas manifesteur toi-même, il se peut que le défi soit un peu plus corsé. Voyons quelques points à prendre en compte selon ton type en Design humain :

  • Si tu es générateur, un point crucial est de comprendre la différence de dynamique énergétique entre ton enfant et toi. Ton petit manifesteur n’est pas fait pour suivre le rythme de ce monde constitué à 70% de centres sacraux définis, et il est important que tu ne le pousses pas à suivre le rythme soutenu de ton propre sacral, ce qui serait le conditionnement majeur auquel fait face un manifesteur. Ne soit pas non plus effrayé par la capacité de ton enfant à passer d’une chose à l’autre en fonction de ses envies d’initier : il est fait pour bifurquer bien plus souvent que toi dans son cheminement.
  • Si tu es générateur manifesteur, les points ci-dessus sur le générateur sont valables, même si tu auras probablement plus de facilité à comprendre l’énergie de manifestation de ton enfant puisque tu la possèdes aussi en partie !
  • Si tu es projecteur ou réflecteur, ton enfant et toi avez en commun l’absence de sacral défini et le risque de conditionnement que cela comporte : le fait de se prendre pour des super-générateurs alors que vous n’en avez pas la capacité énergétique. Fais donc attention à ton propre conditionnement pour ne pas le transférer à ton enfant. Deuxièmement, suivant la définition de tes centres, faire face à l’énergie d’initiation de ton enfant peut ne pas être facile, et je t’invite à bien suivre les conseils que j’ai donnés dans cet article pour poser des limites de manière constructive.

Evidemment, le type n’est qu’un aspect de notre schéma de Design humain, et il y a plein d’autres aspects à prendre en compte pour accompagner nos enfants à grandir en harmonie avec leur être. Faire l’effort de comprendre leur Design humain est un beau cadeau que nous pouvons leur faire. Par exemple, comprendre son autorité permet de lui apprendre à prendre les bonnes décisions qui seront alignée pour son être (pour comprendre l’autorité de ton enfant, je t’offre un livret gratuit, il te suffit de t’inscrire à ma Communauté sereine ici !)

➡️ Si tu as envie d’aider ton enfant grâce à cet outil, tu peux profiter de mon accompagnement “L’essentiel” où je te présente les points les plus importants et essentiels du schéma personnel de ton enfant pour l’aider à bien grandir, tu peux en découvrir les détails ici.

➡️ Et si tu as envie d’explorer plus en profondeur la relation entre ton enfant et toi, je t’offre également la possibilité d’une analyse relationnelle selon le Design humain pour comprendre comment ton schéma et celui de ton enfant s’interconnectent et s’influencent : voilà les détails.

Voilà, j’espère que cet article sur la parentalité selon le système du Design humain (ou Human Design) t’aura été utile ! N’hésite pas à me faire un retour en commentaire pour me dire ce que tu en as pensé ou me poser une question, je me ferai un plaisir de te répondre 🙂

 

 

A l’heure de l’IA, ce petit logo pour te certifier que cet article est 100% écrit grâce à mon cerveau de petite humaine passionnée de Design humain !

 

 

Rejoins la Communauté Sereine !

Je t’envoie de temps à autre des petits messages qui parlent de Human Design, de la sérénité au quotidien et de la vie tout simplement 🙂

Pour te remercier de ton inscription, je t’offre un livret qui te décrypte un des concepts clés ultra important du Human Design, ton Autorité, et qui t’aidera à prendre de bonnes décisions !

Sur le même thème…

5 Commentaires

  1. Dieter

    Merci Aline pour cet article. J’ai trouvé intéressante et tout à fait juste la remarque selon laquelle les petits manifestants se réveillent par cycles. C’est en effet une phase nécessaire dans le développement des enfants et, en fait, ce ne sont pas les manifestations de mécontentement qui peuvent inquiéter les pédopsychiatres, mais plutôt leur absence qui peut indiquer des problèmes de développement psychologique.

    Réponse
    • @HDAline

      Merci pour ton commentaire Dieter, effectivement, ce serait plutôt inquiétant pour un enfant manifesteur de ne pas exprimer son énergie !

      Réponse
      • Andreia

        Bonjour ,
        Tout d abord , un énorme merci pour cet article☺️,que je n ai pas encore fini mais qui me passionne , j’ai un petit garçon manifesteur et moi je suis projecteur , j’ai une question avant de continuer l article ,lui apprendre à demander la permission ne va pas le conditionner a le faire en tant qu adulte ? Alors qu il est de nature à informer et agir dans sa vie d’adulte .
        Belle journée à toi et encore merci 🥰

        Réponse
    • Andreia

      Bonjour ,
      Tout d abord , un énorme merci pour cet article☺️,que je n ai pas encore fini mais qui me passionne , j’ai un petit garçon manifesteur et moi je suis projecteur , j’ai une question avant de continuer l article ,lui apprendre à demander la permission ne va pas le conditionner a le faire en tant qu adulte ? Alors qu il est de nature à informer et agir dans sa vie d’adulte .
      Belle journée à toi et encore merci 🥰

      Réponse
      • @HDAline

        Bonjour Andreia,
        Le passage de l’enfant à l’adulte est un processus graduel au fur et à mesure qu’on prend de la maturité et la responsabilité de notre propre vie. Si ton fils ne fait pas cette transition de lui-même, tu pourras peut-être lui signaler les situations où il n’a plus besoin de demander la permission au fur et à mesure qu’il grandit, et l’encourager à suivre ses propres impulsions petit à petit 🙂 Il est aussi important de lui laisser le plus de liberté possible et de lui faire confiance là où c’est raisonnable, en fonction de son âge, pour qu’il apprenne petit qu’il y a des domaines où il peut déjà décider par lui-même.

        Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Envie de découvrir les clés de ton Design humain ?

Rejoins la Communauté sereine et reçois un livret qui t'explique les clés de ton Autorité ! L'Autorité est un des concepts importants du Design humain, la boussole intérieure qui t'aide à prendre des décisions justes et alignées.

Et reçois ma newsletter mensuelle (si si, ce n'est pas une newsletter qui inonde ta boîte de réception !) dans laquelle je partage avec toi des pépites sur le Design humain. Au plaisir de te rencontrer ! Aline

Les données envoyées via ce formulaire me serviront uniquement à partager avec toi du contenu pertinent sur le Design humain et sur mes accompagnements et formations. Elles ne seront jamais ni cédées ni revendues. Tes informations seront enregistrées dans un fichier informatisé conformément à la Politique de confidentialité de ce site. Et tu peux te désabonner à tout moment si cela ne te convient plus, grâce au lien présent dans chaque newsletter.


reCAPTCHA field is required please complete!